Actualités (FR)Bitcoin (BTC) (FR)Crypto (FR)

Les Pays Du G7 Vont Former Une Alliance Pour Une Réglementation Plus Stricte Des Cryptomonnaies

Selon le dernier rapport, les pays du G7, composés des États-Unis, du Japon, du Royaume-Uni, de l’Allemagne, du Canada, de l’Union européenne et de la France, ont convenu de former une forte synergie pour une industrie des cryptomonnaies plus sûre et plus efficace. Le rapport indique qu’ils travaillent à l’élaboration d’une stratégie coopérative internationale pour les cryptomonnaies et autres actifs numériques d’ici mai.

Il a été dit que lors de leur prochaine réunion, le groupe avait prévu de commencer le processus qui mènerait éventuellement à la réalisation de cet objectif. On apprend que ces pays du G7 ont les plus grandes démocraties du monde et ont déjà des lois indépendantes sur les cryptomonnaies dans leurs différents pays. L’un des responsables qui a parlé de cette tendance a déclaré que cette synergie est principalement motivée par la promesse d’un système financier meilleur et plus efficace.

De la façon dont ce projet est proposé de prendre son envol, les dirigeants de ces pays sont mandatés pour développer des lois qui s’alignent sur les lois de leur pays. Cela sera fait pour s’intégrer dans le plan initial du groupe ; par conséquent, un plan de travail sera élaboré qui garantira la transparence et la sécurité des transactions avec les cryptomonnaies, ce qui bénéficiera à son tour aux pays membres.

Les responsables ont également affirmé que cet accord ira de l’avant pour garantir un système financier induit par les cryptomonnaies. La source a également révélé que le sommet de 2023 de ce groupe se tiendra à Hiroshima (Japon) en mai. Il a été découvert que seuls certains des États membres du G7 avaient créé une loi régissant les cryptomonnaies.

Pays du G7 Avec Une Loi Fonctionnelle Sur les Cryptomonnaies

📰 Also read:  Revue de Bitfinancial – Un Broker en Ligne Fiable Pour Vos Investissements

Des enquêtes révèlent que certains pays du G7 ont déjà conçu des lois fonctionnelles dans leurs juridictions financières. Ces pays comprennent le Japon et l’Union européenne, qui utilisent actuellement la loi réglementant les actifs cryptographiques (MiCA), qui devrait être pleinement opérationnelle d’ici 2024.

Le Royaume-Uni est un peu réticent à mettre en place une loi efficace. Mais selon les informations disponibles, la loi est déjà en cours de développement. On dit également qu’ils créent un type unique d’actif de cryptomonnaie qui respectera les lois fiscales prévues et sera très compatible avec la livre électronique. 

Pendant ce temps, le Canada est déjà habitué à appliquer ses lignes directrices financières existantes pour réglementer les opérations de cryptomonnaie.

Toutefois, il a été dit que leurs législateurs développent sérieusement un cadre spécialement conçu pour réglementer les cryptomonnaies, qui sera efficace dans quelques mois. Pour l’instant, les efforts visant à créer des actifs numériques standardisés sont conçus par des organisations telles que le Conseil de stabilité financière (FSB), la Banque des règlements internationaux (BRI) et le Fonds monétaire international (FMI).

Il a également été appris que l’initiative est soutenue par les vingt plus grandes économies mondiales, les nations du G20. Ce développement a été annoncé officiellement en février lors d’une réunion organisée à Bangalore, en Inde.

L’avenir Du Projet De Réglementation des Cryptomonnaies du G7

Pour l’instant, les modalités en place pour faciliter la réglementation, la surveillance et la supervision des actifs de cryptomonnaies mondiaux, l’utilisation des stablecoins et les activités générales du marché devraient être prêtes en septembre. Cependant, il n’est pas clair quel sera l’issue du processus car il en est encore à sa phase d’introduction.

En outre, lors d’une des enquêtes sur ce développement, il a été appris qu’en février de cette année, le Fonds monétaire international (FMI) a publié un projet sur les cryptomonnaies / actifs numériques. Dans ce qui semblait être un guide de travail, l’organisation a encouragé les gouvernements de différents pays à décourager l’utilisation du statut de monnaie légale pour les cryptomonnaies.

📰 Also read:  Revue de Bitfinancial – Un Broker en Ligne Fiable Pour Vos Investissements

La position du FMI a commencé à être reconnue, en particulier après septembre 2021, lorsque des pays comme El Salvador ont officiellement accepté le BTC comme monnaie légale officielle. Au cours de ce rapport, il a été appris que l’organisation (le FMI) était un fervent défenseur du développement de lignes directrices de travail pour les cryptomonnaies par les pays. Dans le même temps, ils se concentrent sur la création d’une plateforme de monnaie numérique pour les banques centrales, qui est censée être dotée d’une fonction d’interopérabilité.


Tokenhell produces content exposure for over 5,000 crypto companies and you can be one of them too! Contact at info@tokenhell.com if you have any questions. Cryptocurrencies are highly volatile, conduct your own research before making any investment decisions. Some of the posts on this website are guest posts or paid posts that are not written by Tokenhell authors (namely Crypto Cable , Sponsored Articles and Press Release content) and the views expressed in these types of posts do not reflect the views of this website. Tokenhell is not responsible for the content, accuracy, quality, advertising, products or any other content or banners (ad space) posted on the site. Read full terms and conditions / disclaimer.

📰 Also read:  Revue de Bitfinancial – Un Broker en Ligne Fiable Pour Vos Investissements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Aller au contenu principal